Actualités

22-01-2018

De nouveaux résultats préliminaires encourageants de l'association « Encorafenib, Binimetinib et Cétuximab » dans le traitement du cancer colorectal (CRC) avec mutation BRAF

Médiane de survie sans progression (PFS) de 8 mois

48% de taux de réponse global (ORR) dont 3 réponses complètes

La biotech américaine Array BioPharma et Pierre Fabre ont annoncé ce samedi 20 janvier 2018 des nouveaux résultats de la partie « safety lead in » de l’étude de phase 3 BEACON CRC à l’occasion du symposium ASCO GI à San Francisco. Ces résultats obtenus sur une trentaine de patients, évaluent la triple association d'Encorafenib, un inhibiteur de BRAF, de Binimetinib, un inhibiteur de MEK et de Cetuximab, un anticorps anti-EGFR, chez des patients atteints d'un cancer colorectal métastatique (CRC) avec mutation BRAF et dont la maladie a progressé après un ou deux traitements antérieurs. 

Des résultats préliminaires encourageants dans le traitement du cancer colorectal

Chez les patients porteurs de la mutation BRAFV600E et après 1 ou 2 précédentes lignes de traitement, la médiane de survie sans progression (PFS) a été estimée au moment de l'analyse à 8 mois. Le taux de réponse global (ORR) * confirmé chez les patients porteurs de la mutation BRAFV600E était de 48%, et 3 patients ont présenté une réponse complète (RC). De plus, l'ORR était de 62% chez les 16 patients (10/16) qui n'avaient reçu qu'une seule ligne de traitement antérieure. Ces données représentent des améliorations substantielles en termes de pourcentage et de survie sans progression par rapport aux données historiques déjà publiées pour cette population et qui montrent un ORR <10% et une PFS de l’ordre de 2 mois.

Les données présentées au symposium ASCO GI 2018 sont disponibles en format PDF sur  www.arraybiopharma.com

*Overall response rate (ORR) = Complete response (CR) + Partial response (PR)