Actualités

04-04-2018

L’association SPS lance le programme « Care des territoires oubliés »

L’association Soins aux professionnels en santé (SPS), qui compte des experts de la santé rassemblés autour d’une mission commune, celle de « défendre la santé des professionnels de santé rendus vulnérables », a révélé le 14 mars 2018, la création du projet « Care des territoires oubliés ». Cette action qui devrait toucher 50 territoires ruraux « oubliés » partenaires, formant ainsi une « nouvelle région de France », a pour but d’accompagner les professionnels de santé en milieu rural pour améliorer leur qualité de vie.

Un programme complet pour venir en aide aux territoires oubliés 

Isolement, surcharge de travail, milieu rural parfois rude… Selon une étude datant de 2016 (étude Stéthos pour SPS), 39% des professionnels de santé vivant en milieu rural déclarent avoir présenté des idées suicidaires du fait de leur travail au cours de leur carrière. En 2019, il est probable que ce triste score atteigne 50%, touchant 1 soignant sur 2

Face à ce constat inquiétant, l’association SPS, a imaginé le programme « Care des territoires oubliés ».

Le principe ? « Un nouveau modèle de coopération et de coordination intégrant un partage du travail optimal, qui permettra d’apporter, dans ces territoires ruraux oubliés, les actes et avis médicaux physiques et virtuels ainsi que les experts attendus depuis 10 ans. Grâce à la e-santé et l’intelligence artificielle ».

Objectifs et moyens de «Care des territoires oubliés»

Avec ce programme, SPS vise à améliorer la qualité de vie des professionnels de santé à optimiser leur activité et la prise en charge des patients, en apportant de l’acte, de l’avis médical, de l’expertise et de la surveillance et en premier lieu dans les zones rurales dites « déserts médicaux ».

Ce programme ambitieux souhaite répondre à plusieurs objectifs :

  • Faire venir de nouveaux soignants sur les territoires ruraux en augmentant leur attractivité
  • Apporter de nouvelles technologies en e-santé
  • Réorganiser l’offre de soin territoriale en partenariat avec différents acteurs
  • Favoriser le partage de compétences entre professionnels de santé avec la présence de médecins consultants aux côtés de consœurs et confrères locaux
  • Diminuer les actions inutiles (déplacements, hospitalisations…) en proposant les soins les plus adaptés
  • Veiller à une meilleure prise en charge des pathologies lourdes

Le programme repose sur une communauté qui rassemblera 50 territoires oubliés. Ces 50 territoires recrutés (5/région) devront accepter de financer une partie du projet et d’inscrire – par territoire – un nombre déterminé de patients lourds et chroniques et/ou handicapés sur le réseau de surveillance. Cette action des 50 territoires permettra de créer un fond financier suffisant pour motiver la créativité des 60 acteurs à l’origine de la plateforme, en cours de conception.

Une nouvelle région de France ?

Ces 50 territoires ruraux oubliés regroupés en communauté seront considérés comme un groupe fort repérable, une nouvelle région de France, bénéficiant comme toute région de moyens et d’une administration propre.

Retrouvez le programme détaillé sur le site de la SPS