Actualités

09-09-2017

Le stade du Castres Olympique est rebaptisé Pierre Fabre

Le stade de rugby de Castres, propriété de la ville, a été rebaptisé samedi 9 septembre du nom de Pierre Fabre. La cérémonie de baptême s'est tenue avant la rencontre de Top 14 qui a opposé le Castres Olympique au Montpellier Hérault Rugby. La rencontre a été précédée d’une animation dédiée à la mémoire de l’entrepreneur tarnais.     

Depuis 30 ans, le soutien indéfectible de Pierre Fabre et de son groupe ont permis au Castres Olympique de demeurer sans discontinuer dans l’élite du rugby français. Le club tarnais a ainsi remporté le titre de Champion de France par deux fois (1993, 2013) et disputé la Coupe d’Europe de Rugby à plus de 15 reprises depuis 1990.  


La cérémonie a également été l’occasion d’inaugurer la nouvelle tribune Francis Rui, du nom du capitaine de la formation castraise qui avait remporté le championnat de France en 1993. Cette rénovation complète a permis une augmentation de la capacité – soit 1 300 places supplémentaires portant la capacité totale du stade à 12 300 places dont 10 144 assises – ainsi que le réaménagement des espaces réceptifs, des vestiaires, de l’infirmerie et de l’espace presse. L’opération a été menée par la ville de Castres, propriétaire du stade, et financée conjointement par la ville, la communauté d’agglomération Castres-Mazamet, le département du Tarn, la région Occitanie et l’Etat. Elle va permettre au stade d’être prochainement labellisé par la Ligue Nationale de Rugby.

A propos de ce baptême, Pierre-Yves Revol, président du Castres Olympique, a déclaré : Notre club est fier de pouvoir évoluer dans une enceinte rénovée portant désormais le nom d’un homme sans lequel il n’aurait jamais pu atteindre son niveau actuel et s’y maintenir durablement. Pharmacien, entrepreneur d’exception et passionné de rugby, Pierre Fabre aura marqué la ville de Castres et a participé à son rayonnement, et plus largement à celui de sa région, comme peu l’ont fait avant lui.

Pascal Bugis, maire de Castres et président de la communauté d’agglomération de Castres-Mazamet, a déclaré pour sa part que : Pendant plusieurs décennies, l’engagement, l’action, le soutien de Pierre Fabre, et de son groupe, ont permis de faire rayonner le nom du stade Pierre-Antoine dans la France et l’Europe du rugby. Que cette enceinte porte désormais le nom de ce bienfaiteur, comme le souhaitait le Castres Olympique, est le témoignage d’une juste reconnaissance .  

Lire le communiqué de presse