Actualités

23-05-2017

Pierre Fabre Médicament rachète des actifs prometteurs à Igenica Biotherapeutics dans le domaine de l’immuno-oncologie

Pierre Fabre, 2ème groupe pharmaceutique privé français, a annoncé aujourd'hui la signature d’un accord définitif d'achat portant sur plusieurs actifs de la société de biotechnologie Igenica Biotherapeutics, basée à Burlingame en Californie (États-Unis).

L’accord inclut des immunothérapies innovantes inhibitrices de « checkpoint » susceptibles de réduire la résistance aux immunothérapies existantes. L’actif le plus avancé est actuellement au stade préclinique et devrait être administré aux premiers patients dans les 2 à 3 prochaines années. Le contrat comprend également une série de cibles précoces.

Cet accord va dans le sens des récentes collaborations signées par Pierre Fabre avec des sociétés de biotechnologie et des laboratoires universitaires dans les domaines de l’oncologie et de la dermatologie, et confirme la dynamique de notre activité Recherche et développement par le biais de partenaires extérieurs, a déclaré Laurent Audoly, responsable de la R&D chez Pierre Fabre Médicament.

Frédéric Duchesne, Président Directeur Général de Pierre Fabre Médicament et Santé, a ajouté : Le savoir-faire de Pierre Fabre dans l’oncologie repose sur plus de 30 années d’expérience. Nous disposons de deux centres de recherche et développement reconnus avec des équipes dédiées qui travaillent en étroite collaboration en vue de mettre au point des médicaments pour les patients atteints de cancer. Cette nouvelle transaction renforce notre position pour participer à la révolution des biothérapies ciblées et confirme notre engagement à apporter une contribution importante pour les patients.

Selon les termes de l’accord, Pierre Fabre acquiert la propriété intégrale de ces actifs. Les conditions financières de l’accord n’ont pas été dévoilées.

Nous sommes absolument ravis que Pierre Fabre assure le développement clinique de l’actif d’immuno-oncologie le plus avancé d’Igenica pour les patients souffrant d’un cancer, a déclaré Edward van der Horst, directeur du développement préclinique de médicaments chez Igenica. 

Lire le communiqué de presse