Actualités

29-03-2018

Stage : une vision internationale

Jeunes diplômés, stagiaires, alternants, venus de France et d’ailleurs, vous êtes nombreux à rechercher une expérience en phase avec votre nature. Chaque année, ce sont environ 500 étudiants issus d’écoles de commerce, d’ingénieurs ou de parcours universitaires et technologiques et autant d’offres qui sont proposés chez Pierre Fabre.

Yuki Iizuka, étudiante de la Tokyo Institute of Technology (Japon), vient de terminer un stage de 6 mois au sein de la R&D de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique. Accompagnée de son tuteur, Nicolas Steward, elle raconte son expérience durant laquelle la jeune japonaise a pu découvrir le Groupe et développer ses compétences.

Le témoignage d’une étudiante de la Tokyo Institute of Technology

Yuki, pourquoi avoir choisi de faire un stage en France ?

Tout d’abord, j’ai toujours été attirée par la France. De plus j’avais de bons retours de l’ancienne stagiaire japonaise sur son expérience. Au Japon il n’y a pas de possibilité de faire de stage de cette durée, c’était l’occasion de développer mon expérience. Pierre Fabre est très connu au Japon, cela m’a donné envie de découvrir l’entreprise.

Qu’est-ce que ce stage t’a apporté ?

C’est une expérience très positive, les français n’ont pas la même façon de travailler, j’ai apprécié de découvrir une culture différente. J’ai beaucoup apprécié travailler sur la botanique, au fur et à mesure de mon intégration j’ai gagné en assurance et prise d’initiative.

J’ai appris à m’organiser de manière différente que dans l’univers académique. Organiser une expérience, prendre les précautions pour qu’elle soit valide, faire le lien entre la recherche et les contraintes économiques de l’industrialisation des produits sont autant de compétences clés en entreprise.

Un petit conseil à donner aux étudiants japonais qui souhaiteraient venir faire un stage en France ?

Ne pas hésiter à aller vers les collaborateurs et poser des questions. C’est une expérience très enrichissante à vivre et qui apporte une véritable valeur ajoutée à mon CV !

stage_pierre_fabre_yuki.jpg

Yuki étudiante à la R&D et Nicolas Steward son maître de stage
Légende: 
Yuki, stagiaire en R&D et Nicolas Steward, son tuteur

Le témoignage de Nicolas, manager, R&D Pierre Fabre Dermo-cosmétique

Nicolas, que t’as apporté l’intégration d’une étudiante de Tokyo dans ton laboratoire ?

Malgré la barrière de la langue, Yuki a gagné très rapidement en autonomie. C’est une personne rigoureuse, qui s’est très rapidement adaptée aux process et qui a été rapidement opérationnelle.

Un conseil à donner aux mangers souhaitant recruter des étudiants internationaux ?

Ne pas se mettre de barrière à cause de la langue, l’intégration peut se faire très rapidement et nous avons toujours trouvé un moyen de nous comprendre.

En savoir plus sur notre politique de stage