Partenariats
Innovation

Cellectar Biosciences et Pierre Fabre annoncent une collaboration scientifique en oncologie

16 décembre 2015

Pierre Fabre, troisième laboratoire pharmaceutique français, et Cellectar Biosciences, Inc. (NASDAQ : CCRT), société de biotechnologie spécialisée en oncologie, annoncent aujourd'hui une collaboration scientifique visant à utiliser la plateforme de vectorisation (Phospholipid Drug Conjugates - PDC) conçue par Cellectar pour administrer des agents cytotoxiques développés par Pierre Fabre. Ces petites molécules conjuguées (Small Molecule Drug Conjugates - SMDC) sont conçues pour exercer une destruction hautement sélective des cellules cancéreuses afin d’améliorer l’index thérapeutique de la charge cytotoxique convoyée et, ultimement, la performance clinique d’agents cytotoxiques par ailleurs très puissants.

Les phospholipides conjugués (PDC) constituent une nouvelle classe de petites molécules exploitant les capacités de vectorisation des éthers phospholipidiques qui sont d’ores et déjà développés et validés par Cellectar pour adresser les cellules cancéreuses. La plateforme PDC possède la capacité d'intégrer diverses charges oncologiques et de les administrer de façon ciblée pour atteindre un large éventail de tumeurs solides et liquides, y compris les métastases cérébrales, ainsi que les cellules souches cancéreuses.

Le principal objectif de cette collaboration scientifique sera de concevoir en commun une librairie de conjugués et d’établir in vivo la preuve de concept de la supériorité d’action de ces PDC pour l’administration ciblée d’agents cytotoxiques. Grâce à leurs excellentes propriétés de distribution via les radeaux lipidiques, les PDC sont susceptibles d'améliorer l’index thérapeutique d’agents par ailleurs très actifs en les délivrant sélectivement dans les cellules tumorales exprimant ces structures membranaires.

Pierre Fabre fournira à Cellectar les agents cytotoxiques et mettra à disposition de la société son savoir-faire dans la conception de composés actifs, ainsi que son expertise dans le développement clinique de petites molécules conjuguées.

De con côté, Cellectar fera bénéficier à Pierre Fabre de sa plateforme technologique propriétaire PDC et sera en charge de mener le programme de découverte de médicaments jusqu'au stade préclinique et, si ce dernier s’avère concluant, jusqu’à l'évaluation clinique.

Pierre Fabre disposera d’une option de licence sur tout ou partie des nouveaux médicaments conjugués développés dans le cadre de cette collaboration scientifique. Parallèlement, Cellectar détiendra l’ensemble des droits de propriété intellectuelle relatifs aux nouveaux médicaments conjugués.

Nous sommes très heureux de travailler avec Pierre Fabre, une société pharmaceutique reconnue mondialement et hautement innovante, dotée d’un impressionnant programme de recherche et développement en oncologie, a déclaré Jim Caruso, Président directeur général de Cellectar Biosciences. Cette collaboration constitue une validation supplémentaire du potentiel de notre plateforme PDC, destinée à administrer de façon ciblée diverses charges oncologiques. Il s’agit là d’une étape importante depuis le lancement de notre programme CTX en août dernier .

Nous sommes enthousiastes à l’idée de collaborer avec Cellectar Biosciences, dont  la qualité de la recherche  et la technologie unique ont déjà fait leurs preuves, a déclaré Laurent Audoly, Head of R&D Pierre Fabre Médicament. Nous sommes convaincus que la technologie développée par Cellectar fournira à nos molécules cytotoxiques une spécificité tissulaire et une sécurité accrue, qui font généralement défaut aux agents non ciblés. Ce partenariat permettra de renforcer notre programme de recherche de solutions innovantes en oncologie.