Partenariats
Innovation

Immuno-oncologie : accord de licence entre Aurigene et Pierre Fabre Médicament

12 février 2014

Aurigene et Pierre Fabre Médicament annoncent un accord de licence pour une nouvelle approche thérapeutique en immuno-oncologie : AUNP12, un modulateur de ‘checkpoint’ immunologique ciblant la voie PD-1. Pierre Fabre renforce ainsi son portefeuille de développement en oncologie contenant déjà plusieurs cytotoxiques, anticorps monoclonaux et immuno-conjugués.

Les Laboratoires Pierre Fabre et Aurigene, société de biotechnologie de premier plan basée en Inde, ont annoncé aujourd'hui leur accord de licence, octroyant à Pierre Fabre les droits mondiaux (hors Inde), concernant le développement et la commercialisation d’un nouveau modulateur de ‘checkpoint’ immunologique, AUNP-12.

AUNP-12 présente un mécanisme d’action inédit dans la voie PD-1 par rapport aux autres molécules en cours de développement dans le domaine très prometteur des thérapies immunitaires. AUNP-12 est le seul composé de type peptidique dans cette voie, et pourrait permettre des associations plus efficaces et offrant une meilleure sécurité avec les protocoles de traitements établis ou émergents. Le développement d’AUNP-12 sera mené dans diverses indications anticancéreuses.

Selon les termes de l’accord, Aurigene recevra un paiement initial de Pierre Fabre, ainsi que des paiements supplémentaires échelonnés au cours du développement, des étapes réglementaires et de la commercialisation d’AUNP-12.

Nous sommes heureux que le groupe Pierre Fabre envisage le programme PD-1 comme un actif stratégique de son portefeuille. La structuration globale de l'opération, et ses conditions financières, témoignent de l'importance que Pierre Fabre attache au projet, a déclaré CSN Murthy, CEO d’Aurigene.

Les plans de développement que Pierre Fabre a détaillés pour cet actif différencié mettent en évidence les multiples opportunités qu’offre cette approche thérapeutique novatrice, a ajouté Murali Ramachandra, Sr VP Recherche d’Aurigene.

 

Cet accord dans le champ de l’oncologie illustre notre stratégie d’innovation dans le médicament, fondée sur une approche combinant expertises internes en R&D et partenariats de licence avec des sociétés de biotechnologie innovantes comme Aurigene, a déclaré Bertrand Parmentier, Administrateur - Directeur Général de Pierre Fabre S.A.

Avec ce partenariat, Pierre-Fabre Médicament renforce son portefeuille d'actifs en oncologie et capitalise sur son expérience dans le développement de composés biologiques tels que les anticorps monoclonaux et les immuno-conjugués. Nous avons été impressionnés par l’expertise d’Aurigene et encouragés par le profil différencié d’AUNP-12, a ajouté Frédéric Duchesne, Président de Pierre Fabre Médicament.


L’Immuno-oncologie est un domaine émergent dans le traitement du cancer, où le système immunitaire est directement sollicité pour lutter contre la maladie. Cette approche de ciblage du cancer par la réponse immunitaire s’est considérablement développée lorsque des réponses robustes et durables ont été obtenues en bloquant uniquement les ‘checkpoints’ immunologiques (comme avec PD-1 et CTLA-4). Les récents succès lors d’essais cliniques effectués avec ces thérapies suggèrent que l'immunothérapie doit être considérée aux côtés de la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et la thérapie ciblée, comme la cinquième pierre angulaire du traitement du cancer. PD-1 (« mort cellulaire programmée 1 ») est un récepteur qui régule négativement l'activation des lymphocytes T par l'interaction avec des ligands spécifiques PD-L1 et PD-L2. Les cellules tumorales expriment ces ligands et se soustraient ainsi à l'action des lymphocytes T. AUNP-12 est hautement efficace pour inhiber la voie de signalisation PD-1, après  administration in-vivo par voie sous-cutanée. Il inhibe la croissance tumorale et les métastases dans des modèles précliniques de cancer et est bien toléré sans toxicité manifeste aux doses testées.