Evènements
Innovation

Les biotechnologies de la santé… à la beauté

9 mars 2015

L’école de Biotechnologie de Paris (SUP Biotech) et l’association Cosmetic Valley ont organisé le 10 février une journée sur les nouveaux enjeux de la R&D dermo-cosmétique.

Thien Nguyen, directeur de l’unité de recherche Pierre Fabre sur les biotechnologies en dermo-cosmétique, a présenté les synergies entre recherche pharmaceutique et recherche cosmétique, avec deux exemples d’actifs dermo-cosmétiques issus des biotechnologies.

 Les biotechnologies de la santé…

Chez Pierre Fabre, l’utilisation des biotechnologies dans le domaine médical remonte aux années 1970 avec la mise sur le marché d’un immunostimulant destiné à prévenir les affections respiratoires chez l’enfant. Fort du succès de ce produit, M. Pierre Fabre décide alors de créer un centre de R&D dédié à l’immunologie et aux biotechnologies : le centre ouvre ses portes en 1990 à Saint-Julien-en-Genevois (Savoie). Il a acquis au fil des ans une renommée internationale notamment dans le domaine de la biotechnologie des anticorps monoclonaux.

 …à la beauté

Les prémices de l’utilisation des biotechnologies en dermo-cosmétique remontent aux années 1990 avec la mise au point par Pierre Fabre d’actifs anti-âges extraits d’algues bleues pour la marque Galénic. Une structure dédiée verra ensuite le jour, réunissant l’unité de biotechnologies du Centre de R&D Pierre Fabre Dermo-Cosmétique de Toulouse, l’unité mixte CNRS/Pierre Fabre de recherche de Banyuls et le Laboratoire de l’Eau à la station thermale d’Avène.

Principe actif biotechnologique issu de l’Eau thermale d’Avène

xeracalmad_biotechnologies.jpg

La recherche issue de ces 3 laboratoires a permis d’isoler et d’identifier la signature biologique de l’Eau thermale d’Avène : Aqua Dolomiae, microflore unique possédant des propriétés immuno-modulatrices et anti-inflammatoires. Les substances actives issues de cette microflore ont été intégrées à une gamme de produits Eau Thermale Avène destinée aux peaux les plus sensibles et atopiques, XéraCalm A.D.

Culture de cellules natives d’Argan pour Galénic

En parallèle, l’unité de biotechnologie de Toulouse a développé une forte expertise dans la culture de cellules végétales, notamment pour répondre au problème d’approvisionnement de plantes rares, endémiques ou menacées. Cette technique a récemment été appliquée à l’argan (fruit de l’arganier cultivé au Maroc), dont les cellules natives ont été générées et cultivées en bioréacteurs. Ces cellules ainsi fabriquées présentent de puissantes propriétés anti-âges et sont le principal actif de la nouvelle gamme de Galénic « Cell Capital ».

A partir de son expertise de plus de 40 ans dans le domaine des biotechnologies, Pierre Fabre imagine et met au point les soins dermo-cosmétique de demain.


En savoir plus sur notre Recherche dermo-cosmétique