Partenariats
Innovation

L’institut Curie et Pierre Fabre mettent en place un partenariat novateur en immuno-oncologie

20 octobre 2017

L’Institut Curie et l’IRPF (Institut de Recherche Pierre Fabre) collaboreront sur de nouvelles stratégies thérapeutiques pour faire progresser le traitement du cancer chez les patients. L’objectif de ce nouveau partenariat est d’analyser la biologie de nouvelles cibles thérapeutiques identifiables et d’évaluer l’impact des approches pharmacologiques innovantes en s’appuyant sur des modèles biologiques de l’Institut Curie.

Nous allons travailler pour mieux comprendre les réactions immunologiques à des tumeurs et apprendre à utiliser le système immunitaire pour combattre le cancer. Les projets de recherche vont de l’analyse des aspects les plus fondamentaux du transport intracellulaire dans les cellules du système immunitaire à des aspects fonctionnels des réponses immunitaires à des tumeurs dans des modèles animaux et à l’immunothérapie clinique chez les patients atteints de cancer, explique Sebastian Amigorena, directeur du Centre d’immunothérapie des cancers de l’Institut Curie et directeur de l’unité de recherche U932 (Institut Curie / INSERM / UPMC). 

Le savoir-faire de Pierre Fabre en oncologie est fondé sur plus de 30 ans d’expérience. Ce partenariat stratégique est conforme à notre engagement à apporter des thérapies transformatrices aux patients atteints de cancer. Il combinera les connaissances accumulées en immuno-oncologie acquises par les oncologues et les biologistes de l’Institut Curie avec les capacités de Pierre Fabre et l’expertise de nos équipes de chercheurs et de développement de nouveaux produits. C’est une excellente occasion de renforcer nos capacités de recherche en immunothérapie du cancer et de finalement ouvrir des perspectives prometteuses vers la découverte de nouveaux traitements contre le cancer , déclare Eric Chetaille, directeur de l'unité Innovation oncologique chez Pierre Fabre. 

Les équipes de Sebastian Amigorena et de Claire Hirvoz travaillent à mieux comprendre le microenvironnement entre la tumeur et le système immunitaire et à apprendre à utiliser le système immunitaire pour combattre le cancer. Leur projets vont de l’immunologie fondamentale chez des individus sains à des études appliquées des réponses immunitaires dans le cadre de tumeurs en utilisant des modèles animaux ou des échantillons biologiques humains de patients atteints de cancer.

Ce nouveau partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie avec l’une des entreprises françaises qui investit le plus en R&D illustre le dynamisme actuel en matière de transfert de technologie de l’Institut Curie. Fondé sur l’expertise des équipes impliquées autant chez Pierre Fabre qu’à l’Institut Curie, l’objectif sera de développer de nouvelles immunothérapies pour apporter des solutions thérapeutiques innovantes aux établissements médicaux , ajoute Amaury Martin, responsable du transfert de technologie à l’Institut Curie et de la valorisation des partenariats industriels et directeur de l’Institut Carnot Curie-Cancer. 

Dans ce cadre de cet accord, l’Institut Curie et l’Institut de Recherche Pierre Fabre collaboreront sur de nouvelles stratégies thérapeutiques pour améliorer le traitement du cancer chez les patients. Les deux parties vont interagir étroitement pour analyser la biologie de nouvelles cibles thérapeutiques exploitables et évaluer l’impact des nouvelles approches pharmacologiques en s’appuyant sur des modèles biologiques de l’Institut Curie.

Pour plus d’informations, consultez www.curie.fr

https://techtransfer.institut-curie.org/