Développement durable

L’Institut Klorane se propose de faire (re)découvrir au public la flore oubliée des moissons

8 juillet 2013

L’Institut Klorane  propose de découvrir dans une nouvelle brochure destinée au  grand public la flore particulière et oubliée des moissons, avec un focus sur 12 plantes emblématiques.

Les plantes messicoles (Adonis, Bleuets, Camomilles, Coquelicots…) symboles d’une agriculture fructueuse, sont malheureusement devenues rares dans nos campagnes. Elles contribuent pourtant au maintien de la biodiversité végétale et à l’équilibre écologique des terres cultivées. En France, 102 plantes messicoles (dont 7 considérées comme disparues) figurent sur une liste nationale établie par des experts et des conservatoires botaniques.

Depuis plus de 15 ans, des plans nationaux d’actions (PNA) ont été mis en place. Ils proposent notamment de créer des réseaux de conservation de plantes messicoles en collaboration avec des agriculteurs, dans le cadre de nouvelles pratiques agricoles  et de valoriser le rôle capital d’une flore  qui permet d’attirer les insectes pollinisateurs. L'Institut Klorane est heureux de s'associer à la promotion de ces actions et de mettre en avant 12 plantes messicoles emblématiques dans une nouvelle brochure intitulée « Les plantes des moissons, au bénéfice de la nature et de l’homme ».

Cette nouvelle brochure est disponible dans les officines ou sur www.institut-klorane.org.