Communiqué de presse

Journée mondiale de la biodiversté

22 mai 2017

Un programme de reforestation solidaire à Madagascar : plus de 80 hectares de forêt déjà replantés

La biodiversité de Madagascar est unique au monde avec 14 000 espèces végétales dont près de 90% sont endémiques. Mais elle est menacée par la déforestation et la destruction de la forêt primaire. Depuis 2014, les Laboratoires Pierre Fabre mènent un programme de reforestation solidaire. Naturactive, marque experte en santé naturelle, y contribue en compensant les gaz à effet de serre émis par ses collaborateurs en France. Objectif 2017 : la plantation de 20 ha de forêt. Ce projet est labellisé par Ecocert et a pour objectif de créer de la valeur pour les générations futures. Les espèces plantées sont des arbres fruitiers ou pouvant être valorisés pour leur bois ou leur huile essentielle. Naturactive contribue ainsi à un projet plus large qui a déjà permis de replanter 80 ha de forêt dans le sud malgache.


Agir pour la biodiversité

 
La filiale Malgache des Laboratoires Pierre Fabre, la Société d’Exploitation Agricole de Ranopiso (SEAR) est experte en plantes médicinales du sud malgache. La structure est certifiée par Ecocert comme entreprise Equitable, Solidaire et Responsable, soucieuse de l’Homme et de l’environnement. Chaque année, la SEAR plante sur ses propres terrains 20 hectares d’arbres en compensation carbone. Chaque arbre planté révèlera sa valeur dans 10 a

Un projet de reforestation ne se lim pas à la simple plantation d’arbre Lorsque l’on s’engage à lutter contre la disparition de la biodiversité, il faut s’engager sur la durée, pour que chaque arbre prenne de la valeur,  qu’il   puisse   contribuer à la préservation de l’espèce et qu’il soit utile aux génératio futures. Nous travaillons avec lesvillages locaux co-gérer ces plantations" explique Alexandre Panel, Agronome, Responsable Gestion Animation Botanical Expertise Pierre Fabre.


Les variétés choisies sont locales, avec pour objectif de conserver et multiplier des espèces endémiques du sud malgache tout en étant bénéfiques aux populations. Pour faire face au problème de malnutrition présent dans l’île, de nombreux arbres fruitiers ont été sélectionnés (manguiers, mandariniers, tamariniers). D’autres espèces ont été plantées pour leur capacité à être valorisées en bois d’œuvre, ou transformées en huiles essentielles (ravintsara, cannelier, giroflier). Cinq espèces de baobabs ont ment été retenues dans un objectif conservation. L’impact économique ce projet a déjà des répercussions positives sur le quotidien des populations locales. Depuis 2014, il a permis de soutenir 69 emplois par an. L’activité saisonnière de plantation crée également entre 50 et 100 emplois chaque année pendant 6 mois. Enfin, le projet a dynamisé le secteur et implulsé la création d’entreprises locales, avec l'ouverture de plusieurs pépinières. Ce
projet de reforestation s’inscrit dans le cadre d’une démarche spécifique appelée Botanical Expertise Pierre Fabre, une démarche labellisée pour le développement responsable d’actifs végétaux innovants, sûrs et efficaces.


Lutter contre le réchauffement climatique : focus sur la compensation carbone Naturactive


Naturactive participe activement à ce programme en compensant les déplacements de ses collaborateurs en France. La reforestation  est  un  des  moyens les plus efficaces et les plus productifs de lutter contre le réchauffement climatique, puisque les arbres, pour leur croissance, absorbent du CO2 et rejettent de l’O2. Ce sont ainsi 114,8 tonnes équivalents CO2 qui ont été compensées en 2016 par l’impact positif de la plantation de
1 148 arbres. Cette action a été reconduite en 2017.

 

Madagascar, un joyau de biodiversité en danger


Madagascar figure parmi les 34 « hot spots » de la diversité biologique mondiale. L’île est dotée d’un riche écosystème où évoluent animaux et plantes rares. 90% des plantes de l’île n’existent nulle part ailleurs dans le monde, parmi lesquelles des mil- liers de plantes médicinales. Priorité en terme de conservation de la biodiversité, Madagascar est un des pays qui souffre le plus de la déforestation. La destruction de sa forêt primaire est opérée dans  la volonté d’augmenter les surfaces cultivables, au détriment de la biodiversité.

Présents à Madagascar pour la collecte ulture de plantes médicinales, Laboratoires Pierre Fabre sont mpliqués économiquement, socialement et écologiquement dans la région. Ils ont  ainsi mis en place un Arboretum permettant la conservation des espèces et la sensibilisation des populations locales à l'importance de la biodiversité si qu’une aire volontairement protégée de 138 ha. Ce pays étant une source privilégiée d’approvisionnements en plantes, les Laboratoires Pierre Fabre se sont naturellement tournés vers Madagascar pour mettre en place leur projet de compensation carbone permettant de contribuer à la préservation de ce joyau de la biodiversité.
 

Contact Presse :
Christine Inçaurgarat -  05 65 23 57 03

Contacter notre service presse