Impact carbone

Bilan carbone

Le bilan carbone permet de cartographier les principales sources d’émissions et de définir des actions correctives et préventives adaptées. Nous avons ainsi réalisé le bilan carbone des sites industriels de Pau, Gaillac, Avène, Soual et du centre de distribution de Muret. Ces bilans ont donné lieu à la mise en œuvre d’une stratégie de réduction des gaz à effet de serre et à la mise en place d’actions comme l’utilisation du R-PET pour les flacons de shampooings Klorane, la mise en place d’une chaudière biomasse sur notre site de production de Soual, la réalisation de diagnostics énergétiques sur tous les sites industriels, le développement des web-conférences ou encore la mise en place d’un site intranet de co-voiturage.

Energies renouvelables

Les Plantes comme source d’énergie renouvelable

Une chaudière biomasse est installée sur le site de production dermo-cosmétique de Soual (Tarn). Elle est alimentée par des marcs de plantes provenant de la production d’extraits de l’usine de Gaillac (Tarn), en particulier de trois actifs majeurs issus de Botanical Expertise Pierre Fabre : les marcs de Pervenche tropicale (Navelbine®), de Serenoa repens (Permixon®) et de plantules d’Avoine Rhealba® (A-Derma). Ces combustibles végétaux sont complétés par des plaquettes forestières du Tarn (rebus de l’industrie forestière). La chaudière permet ainsi de substituer 60% de la consommation de gaz de l’usine de production de Soual par des énergies renouvelables, grâce au recyclage des résidus de plantes et de réduire l’empreinte carbone de 1600 T de CO2 par an.

 

Circuits courts et transports

  • Circuits courts
    L’entreprise favorise les circuits courts pour la production de ses produits. La majorité de ses sites de R&D, de production et de distribution est basée dans le sud-ouest de la France. Par ailleurs, l’entreprise sollicite dès que cela est possible les fournisseurs locaux, par exemple Bormioli pour le flaconnage et Sleever International pour la plasturgie, tous deux situés à Saint-Sulpice dans le Tarn.
  • Regroupement des livraisons
    En regroupant systématiquement, depuis 2008, toutes les livraisons prévues le même jour à un même client, l’entreprise a réduit de 10% les livraisons mensuelles des expressistes, soit 5 500 livraisons en moins, représentant plus de 16 000 km parcourus, soit une réduction mensuelle des émissions de CO2 de 5,7 tonnes. 
  • Transports des salariés
    Les déplacements des salariés représentent une part importante des émissions de carbone. Plusieurs actions ont ainsi été menées telles que la création d’un site de co-voiturage pour les collaborateurs en France, la mise en place d’un bus entre Castres et Soual, la négociation auprès de la SNCF de l’ouverture d’un arrêt desservant notre site des Cauquillous (siège de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique) à Lavaur. Enfin, nous investissons dans la mise en place d’équipements dédiés à la visio-conférence et à la web-conférence.