Médecine translationnelle

Du laboratoire au patient

Discipline scientifique émergente, la médecine translationnelle fait le pont entre la recherche fondamentale en laboratoire et la recherche clinique appliquée au patient.

L’objectif est d’accélérer la mise à disposition de nouveaux traitements, notamment dans le domaine du cancer, en favorisant une collaboration étroite entre les laboratoires, les soignants et les patients.

En s’engageant au début des années 2000 dans la concrétisation du projet de l’Oncopole toulousain, un campus rassemblant sur un même lieu chercheurs, cliniciens, personnels soignants et patients, les Laboratoires Pierre Fabre font très tôt de le pari de la médecine translationnelle. C’est aujourd’hui devenu une réalité. Seule une rue sépare le Centre de Recherche Pierre Fabre et l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Oncopole (IUCT-O). La clinique de l’IUCT-O accueille 10 000 patients par an et c’est le premier établissement de soins français certifié ISO 9001 pour le management des essais cliniques en cancérologie.

En 2016, le Groupe a par ailleurs créé en partenariat avec la Fondation Toulouse Cancer Santé et l’INSERM, une chaire de recherche en médecine translationnelle appliquée à l’immuno-oncologie. Adossée à l’IUCT-O et intégrée au Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse (une structure de l’INSERM), la chaire sera dirigée par un médecin-chercheur d’envergure internationale dont le recrutement a été lancé en juin 2016.

 


Légende: 
Seule une rue sépare le Centre de Recherche Pierre Fabre de la clinique de l’IUCT-O, premier établissement de soins français certifié ISO 9001 pour le management des essais cliniques en cancérologie