Actualités

18-11-2016

« J’aime mon dentiste » : une opération originale par Pierre Fabre Oral Care

Plus d’1 français sur 2 est anxieux face aux soins bucco-dentaires*. Stressé, angoissé, apeuré… tels sont les termes que 84% des français utilisent pour décrire leur état d’esprit à l’approche ou lors d’un rendez-vous chez le chirurgien-dentiste. 

Face à ce constat et parce que l’anxiété ne doit plus être un frein à la santé bucco-dentaire, Pierre Fabre Oral Care innove en lançant une opération nationale baptisée « J’aime mon dentiste ». Celle-ci a pour double objectif d’aider les patients à vaincre leur anxiété sur le fauteuil et d’accompagner le chirurgien-dentiste dans la prise en charge de ses patients

Vaincre l’anxiété pour mieux soigner

Il apparait en effet comme indispensable pour les professionnels de santé de savoir repérer les signes d’anxiété et de poser le bon diagnostic, afin d'être en mesure de mener à bien leur soin et de rendre la consultation plus confortable pour leur patient.

Se mettre à la place du patient, avoir le bon geste, choisir le bon mot

Avec « J’aime mon dentiste », Pierre Fabre Oral Care développe des actions de communication et de formation, visant à accompagner les patients en situation de stress, mais également les chirurgiens-dentistes pour les sensibiliser aux discours et aux bons gestes à proposer à leur patientèle stressée.
Pour aller plus loin dans la sensibilisation proposée, les chirurgiens-dentistes auront accès à un COACH VIRTUEL sous forme d’e-learning pour être sensibilisé au stress pouvant être ressenti par leurs patients
En quelques minutes et grâce à la Réalité Virtuelle (VR), le professionnel pourra se mettre à la place du patient. Cette formation comportementale entraîne le praticien à « gérer la crise de son patient ».

130 chirurgiens-dentistes ont pu « s’immerger virtuellement » au cœur de l’opération au cours d’un évènement « réel » de lancement, organisé à Paris le 15 novembre 2016. Convaincus par l’expérience, ils ont jugé le programme utile pour la profession dentaire.

*Enquête réalisée par l’UFSBD - Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire en 2013