Communiqué de presse

Création du Consortium du Green Impact Index

novembre 23, 2022

25 acteurs représentant plus de 1000 entreprises s’allient sous l’égide d’AFNOR Normalisation pour développer un outil d’affichage environnemental et social des produits de soin et de bien-être

  • Le Green Impact Index : un outil développé sous l’égide d’AFNOR Normalisation pour permettre aux consommateurs d’être informés de manière simple et transparente sur l’impact environnemental et social de leurs produits de soin et de bien-être (cosmétiques, santé familiale, compléments alimentaires).
  • Comment ? En réunissant TPE, PME, ETI, grandes entreprises, reconnues à la fois pour leur capacité à développer des produits innovants de soins et de bien-être, leur engagement dans le développement durable et leur attachement à une fabrication française de leurs produits.

Le 23 novembre 2022 – Réunis au sein du Consortium du Green Impact Index, un collectif de 25 acteurs représentant plus de 1000 entreprises renforcées par plusieurs bureaux d’études indépendants et une structure académique, ont décidé de mettre en commun leurs expertises pour définir une méthodologie d’affichage de l’impact environnemental et social des produits de soin et de bien-être. Cette future méthodologie s’appuiera sur une première version du Green Impact Index lancée en juin 2021 par le Groupe Pierre Fabre pour mesurer et afficher l’impact socio-environnemental de ses produits.

Les acteurs du Consortium ont décidé d’unir leurs efforts, sous la coordination d’AFNOR Normalisation, afin de rédiger une AFNOR Spec qui va revisiter la méthodologie du Green Impact Index pour l’améliorer et la rendre utilisable par le plus grand nombre. A l’issue des travaux (prévue d’ici la fin du 2ème trimestre 2023), la méthodologie sera à disposition de toute entreprise - de la TPE au grand groupe international - soucieuse de mesurer, d‘améliorer et d’afficher simplement l’impact environnemental et social de ses produits de soin ou de bien-être, dans le cadre normé et co-construit que procure une AFNOR Spec.

 

L’initiative ouverte, collective et participative du Consortium Green Impact Index donne à des laboratoires de la taille de Phytema – une dizaine de collaborateurs - la possibilité de partager leurs besoins et leurs expertises. L’aboutissement de cette AFNOR Spec permettra aux start-ups, aux TPE et aux PME d’améliorer l’éco-conception de leurs produits de manière autonome sur la base d’une méthodologie fiable, robuste et financièrement accessible.

François Arduin
PDG Laboratoire Phytema et membre du Consortium Green Impact Index

Le choix du Green Impact Index

La fiabilité et la robustesse du Green Impact Index reposent sur le recours aux normes et aux référentiels officiels en matière d’éco et de socio-conception.

Le Green Impact Index se distingue par les avantages suivants :

  • Il s’applique à un grand nombre de familles de produits de soin et de bien-être, allant des cosmétiques aux compléments alimentaires en passant par la santé familiale ;
  • Il intègre aussi bien les impacts environnementaux que sociaux des produits ;
  • Il intègre des critères sur la base de labels et de référentiels officiels, une démarche plus globale que l’analyse du cycle de vie des produits (ACV) ;
  • Il s’appuie sur une première version lancée en juin 2021 et qui s’applique déjà à plus de 2700 produits commercialisés en France et à l’international.

Le Green Impact Index est un outil multi-critères. Au-delà de l’impact carbone, il intègre les enjeux sociaux ainsi que de biodiversité et de naturalité, pour aller vers des produits plus durables. Ainsi, son AFNOR Spec proposera un affichage tenant compte de l’ensemble des enjeux RSE. Nos études montrent que c’est cette approche holistique qui est attendue par les consommateurs, ainsi que de pouvoir comparer les produits grâce à une même méthodologie utilisées par plusieurs marques.

Séverine Roullet Furnemont
Directrice Développement Durable Green Mission Pierre Fabre et co-pilote du projet de l’AFNOR SPEC Green Impact Index

Le choix d’une AFNOR Spec

L’AFNOR Spec est un document de référence élaboré par un collectif d’acteurs réunis sous la direction d’AFNOR Normalisation. Le temps de rédaction du document est en général court (de 3 à 6 mois). La durée de vie d’une AFNOR Spec est de 3 ans, ce qui lui donne le temps de faire ses preuves et de servir de base à l’élaboration d’une norme internationale.

Nous nous réjouissons d’accompagner des acteurs aussi divers, et de les voir s’unir pour partager leurs besoins et leurs expertises en matière d’éco-conception des produits de soin et de bien-être. La rédaction d’une AFNOR Spec est la garantie d’une démarche ouverte dans le but d’atteindre un consensus entre experts. Elle permettra à ce groupe de travail de franchir le premier palier d’une future norme

Chloé Fortin
Cheffe de Projet Normalisation- AFNOR Normalisation

Le Consortium du Green Impact Index travaille sur la mise à disposition d’un document de référence, à destination des fabricants de produits finis et de leurs fournisseurs de matières premières ou d’articles de conditionnement, et ce dans les secteurs de la cosmétique, des compléments alimentaires et de la santé familiale. Tous les enjeux environnementaux et sociaux en lien avec les produits seront traités à partir de critères évalués sur la base de labels et de référentiels officiels permettant de garantir la robustesse de la méthodologie.

Associer à la fois les fabricants et les fournisseurs de matières premières dans ce projet est une véritable force. Pour identifier et renseigner tous les critères permettant d’évaluer un produit sur les plans environnementaux et sociaux, il est nécessaire de remonter jusqu’à la source, c’est-à-dire jusqu’aux matières premières. Avec cet outil, les fournisseurs de compositions parfumées et d’extraits végétaux que nous sommes pourront mieux répondre aux besoins de nos clients.

Maxime Gransart
Directeur général adjoint Technicoflor et membre du Consortium Green Impact Index

Les membres du Consortium

Fabricants de produits cosmétiques et de compléments alimentaires : Arkopharma, Aroma-zone, Biocodex, Laboratoire ODOST (Buccotherm), Green Family (Love & Green), Pierre Fabre Dermo-Cosmétique, Groupe Rocher, Ladrôme Laboratoire, Léa Nature, Naturactive, Phytema Laboratoire

Fabricants d’ingrédients cosmétiques : BASF, DSM, Groupe Berkem

Maison de composition de parfums : TechnicoFlor

Fédérations et syndicats professionnels : Cosmebio (566 adhérents), Cosmed (997 adhérents), Synadiet (280 adhérents), Aspa Ingrecos (46 adhérents)

Pôle de compétitivité : Innov’Alliance (440 adhérents dans les domaines de l’agroalimentaire, des compléments alimentaires et ingrédients en santé, de la cosmétique et des parfums et arômes)

Bureau d’études : DuraConsult, Ecoeff Lab, Laboratoire Scanae

Structure académique : Université de Nantes

 

Contacts presse :

Deborah Marx

06 23 00 91 98

dm@com-on-agency.com

 

Leslie Toledano

06 10 20 79 60

contact@leslietoledano-pressoffice.com