Stratégie
Développement durable

Evalué Ecocert 26000, Pierre Fabre annonce des objectifs ambitieux pour 2025 en matière de développement durable

octobre 22, 2019

Le groupe Pierre Fabre vient d’obtenir la reconnaissance ECOCERT 26000. Dès sa première évaluation, il a atteint le niveau Excellence, avec une note de 77%. Une première pour une entreprise internationale de cette ampleur, et dans le domaine cosmétique/pharmaceutique. Mais surtout, un vrai gage de l’engagement du Groupe, qui depuis ses débuts, place la nature et l’humain au centre de ses priorités. À l’heure où le réchauffement climatique provoque enfin l’éveil des consciences, Pierre Fabre prouve qu’il est tourné vers l’avenir et pense depuis longtemps aux générations futures. Rencontre avec Florence Guillaume, Directrice de Green Mission Pierre Fabre, en charge de la politique Naturalité et RSE du Groupe.

Image
Portrait Florence Guillaume
Florence Guillaume, Directrice de Green Mission Pierre Fabre


Pouvez-vous nous en dire plus à propos de cette reconnaissance ECOCERT 26000 et de ce qu’elle implique pour le Groupe ?

Pour nous, c’est une suite logique ! Le groupe Pierre Fabre a toujours placé le respect de la nature, de la biodiversité et de l’humain au cœur de ses priorités. Nous sommes très fiers de cette belle performance collective, avec l’obtention du niveau excellence. C’est très cohérent avec notre histoire et la vision authentique de notre fondateur, Pierre Fabre. Un précurseur en la matière, qui avait compris dès les années 60 l’importance de la protection de la nature et de la biodiversité. Nous capitalisons sur le passé en embrassant l’avenir avec conscience et respect pour les citoyens, consommateurs et patients. 


Pourquoi s’être tourné vers cette évaluation en particulier ?

Depuis 2012, nous étions reconnus AFAQ 26000. Nous avons décidé de tenter l’aventure ECOCERT 26000 pour relever un nouveau challenge. Être cautionné par un organisme externe, reconnu pour son indépendance et son expertise, c’est important pour les consommateurs qui ne savent plus qui croire aujourd’hui. 

Il s’agit d’un audit exigeant, toutes les fonctions de l’entreprise sont passées au crible, de la Direction Générale aux Ressources Humaines, en passant par la R&D, le marketing et l’industrie. 7 thématiques sont concernées : Gouvernance, Droits de l’Homme, Relations et Conditions de travail, Environnement, Loyauté des Pratiques, Clients Usagers, Communauté et Développement local.


Comment cette évaluation impacte-t-elle les salariés du groupe Pierre Fabre ? 

Aujourd’hui, cette reconnaissance a énormément de sens pour les collaborateurs car elle donne du sens à notre travail, en lien avec notre mission de prendre soin de l’Homme dans sa globalité et sa diversité. L’audit réalisé par Ecocert a mobilisé beaucoup de monde: 135 collaborateurs au total dont 50 tirés au sort dans 5 pays pendant 18 jours. Un grand succès, fédérateur pour tous. De plus, elle résonne pleinement avec les attentes des citoyens et l’actualité, comme en témoigne récemment le Manifeste des étudiants pour un réveil écologique.

Le Manifeste des étudiants pour un réveil écologique est une impulsion positive et nécessaire. Nous invitons ces jeunes à rejoindre le groupe Pierre Fabre pour agir !
 

Justement, que pensez-vous de l’action de ces 30 000 étudiants pour favoriser une démarche et politique responsable au sein de notre société ? Ça vous parle ? 

Évidemment ! Ce manifeste donne une impulsion positive et nécessaire car les jeunes générations et celles à venir verront de plus en plus leur vie bouleversée par le réchauffement climatique. Cette démarche est donc clairvoyante de leur part, et pour cela nous leur devons un grand respect et nous montrer à la hauteur de leurs attentes. L’écologie est la priorité des priorités. Tous les autres sujets seront obsolètes si le vivant est amené à disparaître sur terre pour cause de réchauffement climatique. Les jeunes ont les moyens de faire bouger les lignes, de changer les choses ! C’est courageux de faire face au défi qui nous attend, nous avons tous une contribution à apporter et le changement ne peut plus attendre. 


À ce propos, certains de ces étudiants déclarent également être prêts à « aller chez un concurrent qui paie moins, mais qui place le développement durable au cœur de sa stratégie ». Votre avis là-dessus ?
 
Je suis complétement en phase avec cela. L’urgence et la priorité, c’est l’écologie. Il faut agir, revoir nos ambitions et être lucide sur la situation. Ce qui compte n’est pas l’appât du gain. Le sens et l’engagement sont les véritables moteurs de nos vies. C’est normal que les jeunes choisissent des entreprises dans lesquelles ils pourront être utiles en préservant la planète. Ils décident de leur avenir. Nous invitons ces jeunes à rejoindre le groupe Pierre Fabre pour continuer à agir. 


Des exemples des actions du Groupe Pierre Fabre dans cette démarche ?

Nous venons de lancer une technologie brevetée « Green Native Expression » que nous avons mis 8 ans à développer, en partenariat avec une PME du Tarn. Elle permet d’extraire la sève des plantes sans aucun solvant, un procédé innovant très naturel et écologique. 


Et demain ? Quels sont les prochains objectifs du Groupe pour l’environnement ?

Si la reconnaissance ECOCERT 26000 a rendu compte de nos points forts, elle a également identifié des points d’amélioration. C’est une très bonne chose pour nous guider dans nos feuilles de route stratégiques.

Nous pouvons d’ores et déjà mentionner nos engagements :

  • 100% de nos nouveaux produits éco-conçus depuis cette année,
  • 80 % des nouveaux extraits végétaux issus de plantes cultivées en agriculture biologique d’ici 2021,
  • Une réduction de 30% de nos émissions de CO2 d’ici 2025,
  • Une réduction de 25% de notre consommation énergétique d’ici 2025.