Communiqué de presse

Premier Workshop National "Activité Physique et Cancer"

16 avril 2018

Premier Workshop National
« Activité Physique et Cancer : 
Tous ensemble pour le bénéfice des patients »

Ce workshop se tiendra le 8 Juin 2018 sur le campus de l’Université Paris 13 à Bobigny.

Bobigny, le 16 avril - La Société Française des Professionnels en Activité Physique Adaptée (SFP-APA) en partenariat avec l’Association Francophone des Soins Oncologiques de Support (AFSOS), l’Association Francophone en Activité Physique Adaptée (AFAPA) va tenir le premier Workshop National « Activité Physique et Cancer : Tous ensemble pour le bénéfice des patients » le 8 juin prochain à l’UFR de Santé, Médecine et Biologie Humaine à Bobigny. Cette journée, qui bénéficie du soutien institutionnel de l’Institut national du cancer (INCa), a pour objectif de constituer la première communauté pluridisciplinaire autour de l’activité physique en cancérologie.

Organisé à l’initiative d’Aude-Marie Foucaut, Maître de conférences en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (mention Activité Physique Adaptée et Santé) et membre de la SFP-APA, ce Workshop « est l’opportunité de rassembler les patients et les professionnels afin de mieux structurer l’offre d’Activité Physique sur le parcours de soins en cancérologie. Cette concertation est essentielle pour identifier des solutions communes afin d’accompagner les patients vers un mode de vie actif ».

Activité physique et cancers : Des bénéfices prouvés, mais une difficile mise en place concrète, avec des inégalités sur le territoire Français concernant l’offre, l’orientation patients et l’accès aux dispositifs d’Activité Physique (AP)

De plus en plus d’études1 démontrent les bénéfices de l’activité physique pour les patients atteints de cancers et préconisent l’intégration de la pratique physique dans le panier de soins oncologiques de support. Les professionnels de santé ont un rôle primordial à jouer sur l’engagement des patients dans la mise en place d’exercices physiques adaptés à leur état clinique. D’ailleurs, depuis le 26 janvier 2016, La loi de modernisation de notre système de santé, a introduit la notion de  prescription d’une Activité Physique (AP), adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée, et notamment pour les cancers2. Le Plan Cancer 2014-2018 prévoit aussi de généraliser la démarche de prévention après le diagnostic de cancer en incluant notamment la promotion de l’AP. Pourtant les patients rencontrent des difficultés à poursuivre leur activité physique tout au long du parcours de soin bien que le nombre de programmes proposés ait significativement augmenté.

Une journée participative riche en échange

Cette journée de Workshop, organisée avec le soutien institutionnel du Groupe Pierre Fabre, vise donc à constituer la première communauté nationale autour de la thématique de l’activité physique et cancer pour le plus grand bénéfice des patients dans la perspective de leur permettre de pratiquer une activité physique avec plaisir, en sécurité et le plus longtemps possible.

Seront autour de la table, les premiers concernés, les patients, les proches des patients, des professionnels soignants (du domaine de la cancérologie, des soins de supports et de la médecine générale), des professionnels de l’activité physique et du sport, des chercheurs, des membres d’instances représentatives.

5 ateliers, moments d’échanges et de partage d’expériences et d’expertises, se dérouleront en parallèle selon le parcours de soin ou les situations spécifiques rencontrées en cancérologie, avec une répartition volontaire des participants sur inscription préalable :
• Atelier 1 : Immédiatement après le diagnostic et pendant les traitements
• Atelier 2 : Immédiatement à la suite des traitements
• Atelier 3 : Dans les 5 ans après les traitements
• Atelier 4 : Patients fragilisés : en rechute, métastatique, ayant un cancer de mauvais pronostic, présentant une ou plusieurs co-morbidités métaboliques, une pathologie
psychiatrique, un handicap à la suite de la chirurgie (amputation), ou en onco-gériatrie
• Atelier 5 : Onco-pédiatrie, Adolescents et Jeunes Adultes (AJA) 

Dans chaque atelier, il sera utilisé des méthodologies originales pour aider à la réflexion de manière ludique et construire ensemble des actions communes. 

(1)http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Benefices-de-l-activite-physique-pendant-etapres-cancer-Des-connaissances-aux-reperes-pratiques 3 art. L. 1172-1 du code de la santé publique
(2)art. L. 1172-1 du code de la santé publique

Contacts presse :
Pierre Fabre - Valérie ROUCOULES 
FP2COM - Florence PORTEJOIE - 06 07 76 82 83 

Contacter notre service presse