Evènements

Journée Mondiale du Cancer Colorectal Métastatique

21 septembre 2022

Connaître vos biomarqueurs peut faire la différence. Pour en savoir plus, demandez à votre équipe soignante.

 

Image
mCRC world day Pierre Fabre

 

 

Pourquoi est-il important de connaître les biomarqueurs tumoraux du cancer colorectal ? 


Chaque cancer colorectal est unique.  

Connaître ses caractéristiques, c'est comme avoir la carte d'identité de la tumeur. La recherche et l’analyse de ces biomarqueurs s'appelle le testing moléculaire. 
Le type de cancer colorectal peut avoir une influence, entre autres, sur les éléments suivants : 

- Le pronostic (l'évolution estimée du cancer) 

- Les options de traitement disponibles (qui peuvent varier en fonction du type de tumeur). 

Les biomarqueurs prennent une place de plus en plus importante dans la pratique médicale. En plus de leur valeur pronostique, certains d'entre eux ont également une valeur prédictive de l'efficacité de certains traitements1.


Quand faut-il faire une recherche de biomarqueurs chez les patients atteints de cancer colorectal métastatique (CCRm) ?

Image
biomarkers profiles

Pour la plupart des patients diagnostiqués avec un CCRm (stade IV), il est recommandé d’effectuer une analyse des biomarqueurs avant de commencer tout traitement afin de choisir la meilleure stratégie thérapeutique. Comme mentionné dans les recommandations de l'ESMO, les statuts RAS, BRAF et MSI-H/dMMR doivent être recherchés2.

 


Vous voulez en savoir plus sur les tests moléculaires ? 

  1. Demandez à votre équipe soignante 
  2. Demandez à votre association de patients locale 
  3. Vous pouvez également consulter des contenus spécialisés réalisés par, avec et pour les patients :  

 

Faits et chiffres sur le CCR

Environ
0million
de cas sont diagnostiqués chaque année, dont environ 520 000 en Europe.3
A l’échelle mondiale, la prévalence du cancer colorectal devrait atteindre plus de
0 millions
de cas par an d’ici 2040.4
Le CCR est le troisième cancer le plus fréquent dans le monde,3
0 sur 4
C’est le nombre de personnes diagnostiquées alors que la maladie a déjà formé des métastases (stade IV). 5

Vous voulez en savoir plus sur Pierre Fabre et son engagement envers la communauté des patients atteints de cancer colorectal ?
Consultez notre page web dédiée : 
MARS BLEU – Mois de sensibilisation à la prévention du cancer colorectal. Vous pouvez trouver le moyen qui vous convient ! (pierre-fabre.com)

 

Références:

  1. Sveen A, Kopetz S, Lothe RA. Biomarker-guided therapy for colorectal cancer: strength in complexity. Nat Rev Clin Oncol. 2020;17(1):11-32. doi:10.1038/s41571-019-0241-1 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31289352/
  2. Van Cutsem E, et al. ESMO consensus guidelines for the management of patients with metastatic colorectal cancer. Ann Oncol 2016;27:1386–422. Annals of Oncology 27: 1386–1422, 2016 doi:10.1093/annonc/mdw235 Available at : https://www.annalsofoncology.org/article/S0923-7534(19)34754-4/fulltext
  3. The Global Cancer Observatory, 2020. International Agency for Research on Cancer, World Health Organization. Available at: https://gco.iarc.fr/today/data/factsheets/cancers/10_8_9-Colorectum-fact-sheet.pdf
  4. Gunter MJ, et al. Ann Oncol. 2019;doi: 10.1093/annonc/mdz044. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6503626/pdf/mdz044.pdf 
  5. American Cancer Society. Colorectal Cancer Facts and Figures 2020-2022. Available at: https://www.cancer.org/content/dam/cancer-org/research/cancer-facts-and-statistics/colorectal-cancer-facts-and-figures/colorectal-cancer-facts-and-figures-2020-2022.pdf (accessed January 2022)

260523 - Septembre 2022