Comprendre les impacts environnementaux et sociétaux d’un produit 

Pour mieux consommer et agir ensemble pour demain

 

Image
LP2 L'impact environnemental et sociétal d'un produit

Vous êtes toujours plus nombreux à vouloir agir pour répondre à l’urgence écologique et sociétale, en faisant des choix de consommation éclairés. Comprendre les impacts de vos choix vous permet d’avancer dans cette démarche responsable. Nous avons voulu vous y aider en créant le Green Impact Index. Il a pour but de vous informer sur l’impact sociétal et environnemental de nos produits. Il va aussi nous permettre d’améliorer continuellement leur éco-socio-conception.

Qu’est-ce que l’impact environnemental d’un produit ?

Chaque étape de la vie d’un produit cosmétique ou de santé familiale engendre des impacts sur l’environnement. 
Aucun produit, même se revendiquant « vert » ou « écologique », n’est neutre par rapport à l’environnement. En effet, il nécessite des matières premières, de l’énergie pour sa fabrication, son transport, parfois son utilisation, et devient un jour un déchet qui doit être recyclé ou éliminé. 

Tout ceci génère des impacts environnementaux plus ou moins importants, qui affectent la qualité de l’air, de l’eau, les ressources naturelles et la santé humaine. Étudier le cycle de vie d’un produit et quantifier avec précision chacun de ces impacts nous permet d’agir pour les réduire au maximum. 

Le Green Impact Index, l’outil de mesure de l’impact socio-environnemental des produits dermo-cosmétiques et de santé familiale conçus par Green Mission Pierre Fabre (l’entité du groupe dédié à la naturalité et au développement durable), prend en compte 14 critères environnementaux pour évaluer leur impact réel sur la planète. 

Les trois impacts majeurs d’un produit sur l’environnement 

 
 
L’empreinte carbone

Elle correspond à la quantité de gaz à effet de serre (CO2) émise tout au long de la vie du produit. Les émissions de CO2 contribuant au réchauffement et au dérèglement climatique, il est donc essentiel de les réduire. Par exemple, un bon score d’émissions de CO2 lié au packaging du produit se situe entre 0 et 100 g équivalent CO2 par litre de produit. Aujourd’hui, le portefeuille du groupe Pierre Fabre contient déjà environ 15 modèles d’emballage dont l’impact carbone est compris dans cette fourchette, et nous travaillons à améliorer les autres.

Un autre levier est la naturalité des formules qui permet de limiter l’utilisation de matières issues de la pétrochimie.

La naturalité des formules vise à substituer des matières d’origine pétrochimique, issues des énergies fossiles, par leurs équivalents naturels et renouvelables dès lors que les conditions de culture ou de collecte respectent la biodiversité. Pour connaître la naturalité d’un ingrédient, nous identifions la ressource et son origine, puis nous analysons toutes les étapes de sa production. Nous utilisons aussi une analyse de naturalité des matières premières à l’aide de la norme ISO 16128, un référentiel reconnu à l’international. 

Image
empreinte carbone
Image
empreinte eau
 
 
L’empreinte eau

Elle correspond à la quantité d’eau consommée pour la fabrication des composants du produit et de son emballage, sa production en usine, mais aussi l’eau consommée lors de son usage (par exemple, la douche correspond en moyenne à 60 % de l’empreinte eau d’un shampooing). Lorsque nous étudions l’impact environnemental d’un produit, comme nous ne pouvons pas décider de la durée de votre douche, nous ne comptabilisons pas cette phase d’utilisation. Nous avons choisi de mettre l’accent sur nos responsabilités et nos leviers d’action, pas sur les vôtres.

 

 
 
L’écotoxicité aquatique

Elle correspond aux effets polluants sur l’eau et les écosystèmes marins des ingrédients présents dans les eaux usées, qu’il s’agisse de celles rejetées lors de la fabrication ou le traitement de fin de vie d’un produit, par celles des stations d’épuration après traitement des eaux utilisées pour la douche... Cette pollution provoque une eutrophisation, c’est-à-dire un apport excessif d’éléments nutritifs dans le milieu aquatique, entraînant une prolifération végétale, un appauvrissement en oxygène et une asphyxie de tout l’écosystème, ce qui engendre la disparition des espèces et peut conduire à un assèchement progressif.

Nous œuvrons à augmenter la biodégradabilité de nos formules en sélectionnant des ingrédients eux-mêmes biodégradables et en supprimant des ingrédients inhibiteurs qui perturbent le processus de biodégradation.

Pour les produits dermo-cosmétiques, on étudie cette biodégradabilité dans les conditions d’une station d’épuration, puisque c’est là que se retrouvent la majorité de leurs résidus, par le test OCDE 301b.
Une formule est dite « biodégradable » si ses composants sont dégradés à plus de 60 % en 28 jours par des micro-organismes et dite « facilement biodégradable » s’ils le sont en 10 jours. 

Image
empreinte aquatique

 

Qu’est-ce que l’impact sociétal d’un produit ? 

On parle d’impact sociétal d’un produit pour mesurer les avantages que peuvent en retirer ses utilisateurs, ses producteurs, et plus largement la société dans son ensemble. Notre réflexion sur l’éco-socio-conception de nos produits vise à avoir un maximum d’impacts sociétaux positifs, qui sont mesurés par le Green Impact Index via l’analyse de 6 critères.

 

Tout savoir sur le Green Impact Index 

La naturalité et l’éco-socio-responsabilité, portées par l’entité Green Mission Pierre Fabre, sont déclinées au sein de chaque marque et produit à travers leurs engagements propres. Ils s’expriment  sous forme de certifications (bio, commerce équitable), comme lorsque nous choisissons la culture biologique sur nos terres du Tarn pour la fleur de bleuet utilisé dans certains produits Klorane. Nous encourageons ainsi une agriculture locale, durable, tournée vers l’avenir, respectueuse de la biodiversité et des populations. 

La garantie de respect des conditions sociales de fabrication fait partie de nos engagements forts avec plus de 90% de nos produits fabriqués dans des usines en France. Notre usine de Gaillac (Tarn), qui fabrique la plupart de nos actifs dermo-cosmétiques et de santé familiale, est certifiée OHSAS depuis 2010, et selon le nouveau référentiel ISO 45001 depuis 2019, pour la santé et la sécurité au travail. 

Image
l'impact environnemental d'un produit

 

Nous promouvons aussi le commerce équitable, par exemple en choisissant la racine de Pfaffia comme matière première pour fabriquer l’un des actifs végétaux de la gamme Triphasic de René Furterer. Cet ingrédient est issu de filières contrôlées Fair For Life, et provient de cultures biologiques au Brésil. Les coûts de contrôle Ecocert sont pris en charge par René Furterer pour soutenir le fournisseur dans le développement durable de son exploitation.

Enfin, nous sommes engagés auprès de nos parties prenantes, comme par exemple la marque Ducray, qui soutient des associations de patients souffrant de divers types de dermatoses inflammatoires. Ces partenariats favorisent l’information des patients sur leurs pathologies afin d’améliorer leur qualité de vie et de soutenir l’innovation clinique pour la prise en charge de la maladie.  La marque soutient 14 associations dans le monde, parmi elles la Société de l’eczéma et Psoriasis Network au Canada, Atopy-Asthma Education Information Center en Corée du Sud, ou encore l’Association Portugaise du Psoriasis.

Un produit issu du commerce équitable garantit un prix juste au producteur, la transparence et le respect de l’homme et de l’environnement à tous les maillons de la chaîne. En s’appuyant sur des chaînes commerciales plus courtes, il offre un meilleur revenu aux producteurs, et leur permet d’être acteurs de leur modèle de développement. Plusieurs organisations internationales comme Fair Trade ou Oxfam proposent des standards reconnus pour contrôler l’appellation commerce équitable. 

 

En savoir plus sur nos engagements

Qu’appelle-t-on éco-socio-conception d’un produit ?

Concevoir un produit implique de réfléchir à toutes les étapes de son cycle de vie (fabrication ou extraction des matières premières, production, transport, utilisation et fin de vie) et à toutes les parties prenantes impactées par le produit. 

Image
schema ecosocioconception

On parle d’éco-socio-conception lorsqu’on conçoit un produit en cherchant à : 

  • limiter ses impacts environnementaux à chaque étape du cycle de vie, dans une démarche d’écoconception. 
  • impacter de manière positive la société, en France et dans le monde, par des certifications officielles, une fabrication locale, des approvisionnements basés sur le commerce équitable, un soutien à l’agriculture biologique et durable, etc. dans une démarche de socio-conception. 

Chez Pierre Fabre, portés par notre démarche autour de la naturalité e du développement durable appelée Green Mission Pierre Fabre, nous nous engageons, chaque jour, à innover, développer et améliorer l’éco-socio-conception de nos produits au bénéfice de la nature et des Hommes. 

Nous nous appuyons sur notre longue expertise en matière d’Analyse du Cycle de Vie (ACV) des produits. La première a été menée dès 2008 sur le shampooing Extra Doux de Ducray. À l’occasion des 20 ans du shampooing leader de la marque, cette ACV a permis de déterminer des leviers d’écoconception et de proposer une nouvelle formule d’Extra Doux biodégradable, qui n’a cessé d’être améliorée ensuite. 

Depuis, de nombreux chantiers d’éco-socio-conception ont été menés par les marques du groupe, aussi bien sur les formules (biodégradabilité, naturalité, écotoxicité, nombre d’ingrédients, etc.) que sur les emballages (allègement, intégration de matières recyclées et recyclabilité, carton certifié PEFC/FSC). 

Le Green Impact Index, qui mesure l’engagement sociétal et environnemental de nos produits, est l’aboutissement de ces années de recherche et d’amélioration continue afin de toujours mieux protéger la nature et les Hommes. Depuis 2019, tous nos nouveaux produits sont éco-sociaux-conçus (score de A ou B) et plus de la moitié de l’ensemble de notre portefeuille de produits commercialisés le sera d’ici 2023.

 

Découvrez les premiers scores des produits du Groupe 

 

Le Green Impact Index, outil de mesure de l’éco-socio-conception des produits

 

Image
LOGO GII PNG

 

Le Green Impact Index, outil de mesure de l’éco-socio-conception des produits

Acteur engagé pour la préservation de la nature depuis l’origine, et conscient de notre responsabilité, le groupe Pierre Fabre fait de l’impact environnemental et sociétal de nos produits une priorité. Nous travaillons autant à leur éco-socio-conception qu’à l’information, en toute transparence, des consommateurs et patients. 

L’entité Green Mission œuvre de manière transverse au sein du Groupe pour réaffirmer nos engagements RSE et nos valeurs, mais aussi diffuser la stratégie Naturalité et Éco-socio-responsabilité du Groupe. Après 10 ans consacré par nos meilleurs experts à l’éco-socio-conception Green Mission a mis au point un outil de mesure d’éco-socio-conception des produits cosmétiques et de santé familiale. 

Nos objectifs avec le Green Impact Index ? 

  • Aider les consommateurs à comprendre l’impact des produits qu’ils achètent pour faire des choix éclairés, en accord avec leur conviction, et pour agir à leur échelle
  • Améliorer et développer des produits éco-socio-conçus, toujours plus respectueux de l’Homme et de la nature.

Le green Impact Index, notre outil de mesure de l’impact environnemental et sociétal de nos produits