Actualités

07-12-2017

Démarrage d’un premier essai clinique de l’anticorps monoclonal conjugué W0101 découvert par la R&D de Pierre Fabre Médicament chez des patients atteints de tumeurs solides

Pierre Fabre Médicament annonce le lancement d’une étude clinique internationale de phase I/II visant à évaluer son produit W0101, un anticorps conjugué (ADC), chez les patients atteints de tumeurs solides récidivantes ou réfractaires. Cette étude dont le coordinateur est le Dr Christophe Massard, chef du département  d’Innovation Thérapeutique et d’Essais Précoces du centre Gustave Roussy à Villejuif,  se déroulera sur différents sites en France et en Espagne.

Nous sommes heureux de pouvoir inclure nos premiers patients dans cette étude clinique de W0101 et espérons que ce nouveau produit immuno-thérapeutique sera un traitement efficace contre différents types de cancers , a déclaré le Dr Massard chef du département  d’Innovation Thérapeutique et d’Essais Précoces du centre Gustave Roussy à Villejuif.

W0101 est le « first in class » (premier de classe thérapeutique) des ADCs composé d’un anticorps  ciblant le récepteur de l’IGF1 (insulin-like growth factor 1) et d’un puissant cytotoxique. W0101 a été découvert et  développé à l’Institut de Recherche Pierre Fabre. Cette cible thérapeutique est bien connue pour son rôle dans la tumorigenèse et le développement de différents types de cancers, y compris les cancers du poumon non à petites cellules, les cancers du sein et les cancers des voies aérodigestives supérieures. De nombreux essais cliniques impliquant des anticorps monoclonaux nus ont démontré que le ciblage  spécifique de l’IGF-1R permet d’induire des activités antitumorales dans de nombreux types de tumeurs. Toutefois, ces essais n’ont pas  pu montrer un bénéfice clinique suffisant sur l’ensemble de la population de patients traités. En tant qu’ADC, W0101 est une nouvelle approche avantagée par l’utilisation d’un anticorps monoclonal hautement spécifique afin de libérer de manière sélective un médicament cytotoxique hautement puissant dans les cellules tumorales après internalisation via l’IGF-1R. W0101 est conçu pour le traitement des patients atteints de tumeurs qui surexpriment l’IGF-1R.

Cette étude représente une étape clé qui nous permettra de déterminer la posologie adaptée pour le développement ultérieur de W0101 dans les types de cancers pour lesquelles une réduction significative de la croissance tumorale a été observée dans un large panel d’études pré-cliniques. Elle marque également un jalon important pour Pierre Fabre puisqu’elle met en évidence notre expertise et notre capacité à  concevoir, à développer et à porter des candidats ADCs au stade du développement clinique et, à terme, à fournir des traitements innovants aux patients atteints de cancer , a déclaré Dr Eric Chetaille, directeur de l’Unité Innovation en oncologie chez Pierre Fabre Médicament.

Pour plus d’informations sur l’essai clinique