Nos actions pour préserver le monde qui nous entoure

L’institut Klorane

L’Institut Klorane c’est avant tout l’engagement et la passion botanique. Cette fondation d’entreprise, œuvre depuis 1994 à la protection et la valorisation du patrimoine végétal à travers trois missions :

  • Protéger
  • Explorer
  • Eduquer

Botanical Expertise Pierre Fabre

Une démarche labellisée pour le développement responsable d’actifs végétaux innovants, sûrs et efficaces.

Diagnostiquer pour mieux préserver la biodiversité

  • Nous avons fait un inventaire de la biodiversité sur nos sites de Soual, Gaillac, Lavaur, Avène, Bagnères-de-Bigorre, Cahors, Puylaurens et de son Centre de R&D de Toulouse-Oncopole.
  • Espèces végétales :
    • L’inventaire partiel de la flore réalisé sur la réserve volontaire de Sakara (petite rivière qui traverse les terres Pierre Fabre) à Madagascar a conduit au recensement de 234 espèces, dont 35 protégées par des législations internationales.
    • La collaboration avec Sovanmoly Hul, spécialiste de l’Herbier d’Asie et chargée de conservation à l’Herbier National du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, a permis de répertorier trois nouvelles espèces végétales, Curculigo fabrei Hul, Solanum sakhanii Hul et Ardisia bakoriensis Hul.
    • L'ouvrage collectif sur la flore du Cambodge – 2000 photographies, 524 espèces représentées, fruit du travail de l’équipe du Laboratoire commun de phytochimie de la faculté de pharmacie de Phnom Penh
  • Espèces marines : Le partenariat initié en 1998 avec le laboratoire Arago de Banyuls-sur-mer et le travail accompli dans le cadre de l’équipe mixte de recherche créée en 2002 avec l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et le CNRS en 2002 ont mené à l’étude des micro-organismes marins. Ce travail contribue à une meilleure caractérisation de cette biodiversité encore méconnue.

Agir pour conserver la biodiversité

Parce que conservation rime avec action, le Groupe travaille dans le respect des conventions mais également à travers la mise en place de partenariats et d’actions originales. 

Respecter les conventions

  • Respect des principes de la convention de Rio et des réglementations locales en matière d’accès à la biodiversité et de partage des avantages
  • Respect de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES)

Créations originales

  • Création d’un conservatoire botanique agréé CITES où sont représentées près de 1 200 espèces végétales, dont 40% sont protégées, d’après les listes internationales en vigueur
  • Création d’un arboretum et d’une réserve protégée à Madagascar
  • Définition de plans de gestion de collecte des plantes non cultivables, afin de maintenir la pérennité de la ressource
  • Labellisation "Refuge pour la protection des oiseaux" du site de Terre d'Avoine ene septembre 2015.

Contribuer à la reforestation

Dans une démarche de compensation de notre empreinte carbone, nous avons mis en place des projets visant à atténuer notre impact sur l’environnement.

Madagascar :

  • reforestation_madagascar.jpg20 000 arbres sont plantés chaque année à Madagascar depuis 2014 afin de compenser notre empreinte carbone liée à la production annuelle des anticancéreux Navelbine et Javlor.
  • Ce projet participe à l'objectif national de lutte contre la déforestation et à l'amélioration de la sécurité alimentaire par la plantation d'arbres fruitiers
  • Ce projet est créateur d’emplois saisonniers (plantations, entretiens)
  • Projet Labellisé « Reforestation solidaire » par Ecocert

Mali :

  • Compensation de 100% des émissions de GES liés à la fabrication du shampooing Extra Doux des Laboratoires Ducray par la plantation d’arbres au Mali au travers du projet Zanbal

France :

  • Compensation progressive de 120 tonnes de CO2 par la plantation de 1 km de haies champêtres, soit l'émission annuelle liée à la fabrication et à la commercialisation en France de la gamme Exomega d’A-Derma

Par ailleurs, le Groupe participe au projet « la Grande Muraille verte » en Afrique.